• 1

Beaucaire (29/07/2018) : La seule oreille pour Tibo Garcia...

Beaucaire 2018
Beaucaire 2018

Ce dimanche, l'Aficion Taurine Beaucairoise organisait une novillada danse. Au programme, six novillos du Marquis d'Albaserrada pour Juanito, Tibo Garcia et Calerito.

Le premier de la tarde fut applaudi à sa sortie pour sa présentation avant de ne montrer que peu d'allant dans le capote de réception de Juanito. Au tercio de varas, le bicho prit deux rations de fer sans histoire. Dès les premiers muletazos, le pensionnaire de Mirandilla se montra réservé et sans charge, ayant tendance à chercher l'homme. Malgré quelques efforts, Juanito se retrouva sans matière à s'exprimer. Silence.

Tibo Garcia salua le deuxième par des veroniques très douces avant de remater par une magnifique demie à camara lenta. L'utrero du Marquis prit deux piques sans grand relief dont une première rencontre rectifiée. Brindis à Jeremy Banti. Face à un animal proposant des charges intéressantes dans la muleta malgré un danger sourd palpable, le français ne laissa pas passer l'occasion de développer sa tauromachie à base de temple. Sous les airs musicaux, Tibo imprima des séries bien rythmées et cadencées sur les deux rives avant que l'astado ne baisse de ton en fin de combat. Molinetes de conclusion avant de loger un trois quart de lame concluant au second envoi. Oreille logique. Novillo applaudi à l'arrastre.

Le troisième du lot est très astifino. Calerito le réceptionna par un capoteo de bon goût. Face au groupe équestre, l'utrero mit bien les reins en poussant convenablement sur un unique contact avant que le bicho ne subisse une vuelta de campana. Changement de tiers protesté par une grande partie du public alors que cela paraissait logique, au vu des conditions physiques limitées du bicho. A la muleta, l'espagnol toréant à mi hauteur, sembla rester en dessous des possibilités qu'offrait cet adversaire, enchaînant les échanges sans toucher les étagères. Bernardinas finales avant de tuer d'une entière en place, d'effet rapide. Ovation avec Salut.

Le quatrième de la tarde prit deux puyas avant de subir comme le novillo précédent, une vuelta de campana. Au dernier tiers, le novillo se révéla exigeant, demandant un placement juste pour en extraire le maximum. Le lusitanien, rappelé à l'ordre par le public pour ses placements quelques fois marginaux, livra un trasteo qui eut du mal à prendre son envol. Il connut les meilleurs moments sur la corne gauche, avec quelques naturelles bien léchées. Mort par entière traserita. Ovation avec Salut.

Le cinquième fut changé pour cause de faiblesse. Le sobrero, marqué du même fer, se montra court dans le capote de réception de Tibo Garcia. Au tercio de piques, le bicho poussa sur la première rencontre avant une seconde plus anodine. Dès les passages muleteros initiaux, le novillo se montra très dangereux, cherchant constamment l'homme. Le Tarasconnais, volontaire, tenta de construire une faena sur les deux bords, en vain. Mort en trois temps. Ovation avec Salut.

Le sixième eut du mal à se fixer, prenant au passage bon nombre de capotazos. Le novillo prit quatre rations de fer dont une ultime très appuyée, bien après le son des clarines, déclenchant une forte et logique bronca. Dans la muleta de Calerito, le Marquis d'Albaserrada ne se montra guère collaborateur. Après de très timides tentatives sans grandes convictions, l'espagnol abrégea le combat. Silence.


Arènes de Beaucaire (30)
Dimanche 29 juillet 2018 à 18h.
Novillos du Marquis d'Albaserrada (Séville).
Temps caniculaire
2/3 de plaza
Durée : 2h15

Juanito : Silence / Ovation avec Salut après avis.
Tibo Garcia : Oreille / Ovation avec Salut.
Calerito : Ovation avec Salut / Silence.

Tibo Garcia remplaçait Maxime Solera blessé.
Le prix du meilleur picador ne fut pas attribué.

Alexandre Guglielmet