Bayonne (15/08/2018 - matinale) : nouveau triomphe de Yon Lamothe...

  • Imprimer

@Philippe Latour
@Philippe Latour
C'est à une bonne matinée de novillada sans picador, que le public bayonnais a pu assister.

Le lot d'Alma Serena d'origne Garcigrande-Miranda de Pericavo était très homogène de présentation, bien faits de corpulence et armés sans excès.

Grâce soit rendue au 2ème et 3ème exemplaires nobles et avec de la race, qui ont permis à Yon Lamothe et Miguel Polope de pleinement s'exprimer.

Pour le tarusate, les jours se suivent et se ressemblent.

En effet après le triomphe dacquois d'hier, c'est avec deux oreilles et une place assurée pour la finale de septembre que le jeune landais est reparti de Lachepaillet.

Le 1er Alma Serena est reçu par le capote décidé d'El Luri en deux largas et des véroniques vibrantes.

Volontaire mais un peu brouillon , le navarrais va commencer par un cambio avant d'alterner les séries des deux mains.

L'eral est tardo et a une tendance à aller chercher les tablas où le jeune basque va accepter de continuer la faena.

Il va le payer de deux accrochages heureusement sans conséquence facheuse.

Après une entière plate au 3ème essai (avis) , il salue au tiers.

Le 2ème de l'envoi , le meilleur du lot , est reçu avec douceur par des véroniques allurées de Yon Lamothe.

Joli duel de quitte avec Miguel Polope.

Le démarrage de la faena confirme la clarté de la charge de l'Alma Serena.

Les doblones sont donnés avec fermeté et style tout en gagnant le centre.

Yon va profiter de l'excellente corne droite sur laquelle il va donner les séries liant avec rythme les passes.

Il sera plus bref à babord, la charge étant un tout petit peu plus heurtée.

Après un final par bernardinas, il bascule sur la corne pour une quasi entière fulminante.

Tombent sans coup férir les deux oreilles, l'Alma Serena étant quant à lui gratifié d'une vuelta posthume.

Miguel Polope dès la sortie, tombe les mains et exprime de la toreria capote en main.

Les statuaires de démarrage rématées par une trinchera de gala confirme la classe du garçon.

Le stylisme néanmoins a son revers , et la tauromachie esthétisante du valencian manque de profondeur.

L'eral noble répète volontiers ses charges dans la muleta allurée de Polope qui alterne les séries des deux mains.

La faena est très (trop?) longue et l'animal finit par tirer vers les barrières où elle se finira.

Les poursuites qui suivront les entrées a matar démontreront la caste de l'Alma qui finira par se coucher après la 3éme tentative.

Saluts pour le torero, belle ovation pour l'eral.

Le dernier de l'envoi sera la vilain petit canard du matin.

Tardo dans ses charges , il ne va pas permettre grand chose à Isaac Fonseca.

L'animal a sa querencia au toril et n'acceptera de prendre des passes que dans un espace restreint.

Fonseca sans baisser les bras , tente de construire une faena mais peu de choses ressortiront , l'eral étant vite décomposé.

Final laborieux épée en main.

Salut de sympathie.

Bayonne NSP

2nde demi-finale

1/8 ème d'arène

4 erales d'Alma Serena, supérieur le 2éme (vuelta al ruedo)

El Luri Saluts

Yon Lamothe 2 oreilles

Miguel Polope Saluts

Isaac Fonseca Saluts

Plusieurs prix distribués par les clubs taurins bayonnais, furent remis à l'issue de la novillada.

Ils se partagèrent entre Yon Lamothe (dont celui du triomphateur) et Miguel Polope


Philippe Latour

Voir le reportage photographique : Philippe Latour