Bayonne (01/09/2018 - matinale ) : Yon Lamothe remporte le cycle 2018...

  • Imprimer

@Philippe Latour
@Philippe Latour
C'est devant un quart d'arène que s'est déroulée la finale des NSP de Bayonne. Yon Lamothe a quasiment trusté tous les prix mis en jeu dont celui du triomphateur et de la meilleure faena.

Pablo Paez sans démériter s'est contenté de quelques accessits.
Les erales du Lartet, bien présentés pour l'occasion, ont donné des jeux divers, nobles les deux premiers, exigeant le troisième, le quatrième étant un ton très en dessous.

Devant le premier eral, Pablo Paez exprime au travers des véroniques de réception son tempérament andalou. Les deux novilleros se répondent par des quites par chicuelinas de style bien distincts et lancent ainsi la finale. Le Lartet est encasté et exprime une noblesse franche. Le sévillan a tendance a trop vouloir prouver et se précipite dans son début de faena par le haut. Elle va aller a mas après un passage à gauche où quelques naturelles sont données avec beaucoup de toreria. Le jeune torero aurait gagné à prendre plus de temps entre les séries. Des approximations aux aciers vont lui faire perdre la récompense qui devait logiquement récompenser sa prestation. Vuelta.
Au troisième bien charpenté, Pablo confirme en véroniques mains basses et chicuelinas ses dispositions au capote. Lors du quite Yon Lamothe voltige dans les airs avec heureusement seul le costume déchiré comme conséquence. L'eral a une charge qui demande à être guidée avec fermeté. Quand il y arrive P Paez sert des muletazos qui ne manquent pas d'allure, quand il reste trop sur les bordures le Lartet reprend le dessus et domine les débats. De fait la faena est un peu décousue. Une entière et un descabello font tomber l'animal. Nouvelle vuelta pour le sevillan.

Au deuxième qui présenta quelques signes de faiblesse, Yon Lamothe sut avec intelligence ne pas trop baisser la main. Le novillo de fait va répéter ses charges surtout sur le côté droit. A gauche, l'eral serre et va vers l'intérieur ce qui nuit au rythme de la faena. Elle reprend en intensité dès que les passes se font sur le piton droit. La charge est bien plus vibrante et l'ensemble va a mas. La conclusion par manoletinas chauffe le public et Yon plonge recta pour une entière qui s'avère rapidement efficace. Oreille
Au quatrième, difficile, Yon va essayer de réguler la charge violente de l'animal, qui de plus se retourne vite sur l'homme. Le Lartet finit par se réfugier aux barrières et s'avise définitivement réduisant les essais muleterils à des passes isolées données au corps à corps. Une entière transperçante et un descabello finissent par abattre le Lartet. Saluts


Bayonne, finale des NSP
4 Erales du Lartet

Pablo Paez Vuelta/Vuelta
Yon Lamothe Oreille/Saluts

Yon Lamothe à l'issue de la novillada a été déclaré triomphateur.

 

Philippe Latour

Voir le reportage photographique : Philippe Latour