• 1

Boujan (30/06/2019 - matinale) : Sergio Nunes remporte le prix du meilleur novillero...

b_250_200_16777215_10_images_temporadas_2019_Juin_Visuel_Boujan_30062019M.jpgCe dimanche matin, l'Aficion Torista de Boujan proposait une novillada sans picador. Au cartel, un exemplaire de Fernay et quatre de Concha y Sierra pour Lucas Miñana, Nino et Sergio Nunes.

Sergio Nunes réceptionna le premier Concha y Sierra de la matinée par un capoteo saccadé, de meilleure facture sur la corne gauche. Après un quite de Nino, le pensionnaire de l'école taurine de Madrid posa les palos avec un résultat mitigé. Face à un animal à demi charge, maniable malgré quelques coups de tête lors des échanges, le novillero réalisa une prestation en dent de scie, connaissant de nombreux enganchones au cours de son trasteo. Fin de combat par une multitude de manoletinas avant de tuer par une vilaine lame contraire et atravesada suivie d'une débâcle à l'épée et au verdugo, allant à la limite du troisième avis. Silence.

Nino salua son premier eral par veroniques et chicuelinas enthousiastes. Au tercio de banderilles, Nino connut un exercice compliqué, manquant de précision lors de la pose des palos. A la muleta, le Concha y Sierra proposa au gardois une demi charge, jouant également des pitons lors des muletazos. Après plusieurs tandas irrégulières et heurtées, la seconde partie de faena fut de meilleur calibre, le Nîmois édita des séries ambidextres volontaires et méritoires malgré quelques nouveaux accrochages de leurre. Mort en cinq assaut, écoutant ainsi deux avis. Silence.

Réception discrète de Lucas Miñana face à un exemplaire de Fernay de petite présentation. Entame de faena du biterrois par statuaires allurées au centre, avant qu'il ne connaisse des difficultés à dénicher la bonne carburation pour profiter au mieux des qualités de ce noble bicho. Le français servit un ensemble classique qui trouva écho sur les tendidos par intermittence. A la suerte suprême, Lucas Miñana se montra maladroit lors d'une mort en trois assauts. Silence.

Le quatrième, marqué du fer de Concha y Sierra, fut applaudi à son entrée en piste pour sa présentation avantageuse. Sergio Nunes l'accueillit discrètement avant que Nino ne trace un quite par gaoneras de bon goût. Partage du tiers de banderilles entre ces deux derniers, saluant à l'issue une belle ovation. A l'ultime tercio, Sergio Nunes ne se montra guère plus convaincant qu'à son premier acte, ayant des problèmes à trouver le bon sitio et sous exploitant le potentiel de cet opposant. Il tira quelques muletazos agréables mais bien trop isolés pour donner du relief et de la consistance à cette prestation. Conclusion par trois quart de lame. Silence.

Le dernier Concha y Sierra de cette chaude matinée, dévolu à Nino, écouta les palmas à son entrée dans le ruedo. Après une réception par veroniques, Nino et Sergio Nunes se défièrent aux quites, duel remporté à l'applaudimètre par le Nîmois. Début de faena décidé de l'élève du centre français de tauromachie par des cambiadas plein centre. Face à cet animal sans grande charge, Nino édita un trasteo ambidextre comportant quelques bons passages sur les deux bords. Mort par lame perpendiculaire, déclenchant une pétition non accordée par le palco. Silence.


Arènes de Boujan sur Libron
Dimanche 30 juin 2019 , à 11h30
1 eral de Fernay (3) let 4 de Concha Y Sierra
Durée : 2h
Temps beau et chaud
1/4 de plaza

Sergio Nunes : Silence après deux avis / Silence
Nino : Silence après deux avis / Silence
Lucas Miñana : Silence

Le prix au meilleur novillero, décerné par le club taurin local " Le Poulpe ", fut attribué à Sergio Nunes.

Alexandre Guglielmet