• 1

Un mois de mai de triple importance pour Arturo Macías...

Visuel AMacias 210520Mai est devenu dans la carrière d'Arturo Macías un mois de triple intérêt, puisque le 11, il a fêté ses 10 ans de confirmation à Las Ventas de Madrid et le 21, il a célébré ses 14 ans de confirmation d'alternative au Mexique et ses 10 ans à Nîmes.

Le dimanche 21 mai 2006, il a confirmé son alternative à la Feria Torista de la Plaza México avec une corrida de toros de Barralva. Le toro de la cérémonie s'appelait "Cordobon", son parrain était Leonardo Benitez et témoin Guillermo Martínez.
C'est ce jour là que le destin a mis le toro «Don Palillo» sur son chemin qui, après une faena émouvante et engagée, lui laissa ses deux oreilles synonymes de ce qui qui serait la première de ses neuf Puertas Grandes du coso de Insurgentes.
Le 11 mai 2010, l'hidrocálido confirmait son alternative dans les arènes de Las Ventas à Madrid. Son parrain était Miguel Abellán et son témoin César Jiménez, le toro s'appelait "Juntaollas" de "Martelilla" et il se montrait digne à cette occasion.
De même, le 21 mai 2010 à Nîmes, alors apodéré par Antonio Corbacho, il confirmait son alternative des mains de Juan Bautista et Matías Tejela avec des toros de José Vázquez. Ce jour-là, Macías s'est illustré par son attitude et son courage, se montrant largement au dessus de ses deux astados.
Depuis, Arturo Macías a suivi un chemin plein de triomphes et de succès, il a toujours bénéficié de l'affection du public qui l'a soutenu dans toutes les plazas où le paseíllo joue.

«Encore un anniversaire d'une journée qui a changé ma vie pour le meilleur. Je suis arrivé à la Plaza México plein d'illusions, de ce que la corrida pourrait être et cette affection qui m'a été accordée depuis le début de ma carrière a été très importante. Grâce à cela tard et la grande porte réalisée, cette journée m'a ouvert les portes des grandes ferias et m'a permis de consolider ma carrière. Merci aux aficionados de la Plaza México d'être toujours avec moi. "

(communiqué)