• 1

Arles (03/07/2021) : Triomphe de Pablo Aguado et Maxime Solera au terme de la corrida des Fêtes...

Salida Arles 03072021Il manquait du monde sur les gradins de l'Amphithéâtre arlésien au moment où se présentaient pour la dernière fois les deux Reines d'Arles actuellement en exercice, Naïs Lebros pour le 23ème règne et Camille Hoteman Moya pour le 24ème, cérémonie qui précédait le paseo et la passation officielle de ce dimanche de Fête.

Pourtant, l'empresa avait bien fait les choses avec en chef de lidia un Morante de la Puebla qui venait de déclarer se lasser du "tout Domecq" qui lui était généralement proposé, et avec du Santa Coloma de chez la Quinta, il avait de quoi être satisfait, la présentation de son successeur annoncé dans les coeurs sévillans Pablo Aguado et l'Alternative de l'enfant de Fos sur Mer, Maxime Solera.
Un cartel pour le moins original et attractif qui se solda par un résultat artistique à la hauteur des attentes, avec les sorties a hombros de Pablo Aguado, avec trois oreilles et Maxime Solera, avec deux, triomphes non galvaudés de par leur engagement de tous les instants, jusqu'à l'épée... Même si le résultat ne fut pas toujours parfait.

Et comme c'est si souvent le cas, les absents ont eu tort...

Maxime Solera, enroulé dans une cape de paseo ayant appartenu à "Nimeño II", a pris son alternative des mains de Morante de la Puebla, en présence de Pablo Aguado, avec le toro "Lorito", qu'il a brindé à ses parents et auquel il a coupé une oreille. Nouvelle prestation convaincante à l'excellent sixième "Cuarterón", dont la dépouille sera honorée du tour de piste, prestation malheureusement ternie aux aciers.

La faena de la tarde fut pour Pablo Aguado au cinquième, un exemplaire dont la bravoure et la caste auraient peut-être mérité d'être saluées d'une vuelta al ruedo. Sa première faena, face à un brave La Quinta manquant d'un poil de transmission, fut une merveille d'esthétisme et lui valut un premier pavillon.

De Morante de la Puebla, on retiendra l'extraordinaire réception à la cape par véroniques et demie de conclusion a camara lenta du premier, qui restera inédit à la muleta et quelques détails à la muleta au quatrième, aux coups de tête souvent gênants mais face auquel il tenta de faire l'effort. Et surtout l'impression qu'avec ce garçon comme avec aucun autre, il peut toujours se passer quelque chose qui change le cour d'une tarde...

Les banderilleros Iván García et Pascual Mellinas au 3ème, puis Manuel Gómez, au 5ème et Omar Guerra, au 6ème, ont salué.

   


Arènes d'Arles
Samedi 3 juillet 2021
Corrida des Fêtes
Entrée : 1/3 entrée
Durée de la course : 2h40.
Sux toros de La Quinta, bien présentés et dans le type de la casa, tour de piste posthume au sixième, "Cuarterón", n°96, cárdeno oscuro, 535 kg, né en novembre 2015
14 rencontres avec la cavalerie Bonijol

Morante de la Puebla, sifflets et silence
Pablo Aguado, oreille, deux oreilles
Maxime Solera, qui prenait l’alternative, oreille après avis et oreille après avis

Laurent Deloye ElTico


Voir le reportage photographique : ElTico et Daniel Chicot