• 1

Istres (17/10 /2021 - tarde) : Jesús Enrique Colombo survole la tarde et sort a hombros...

Salida Istres 17102021TPour la dernière corrida de la temporada 2021 dans les arènes du Palio, c'est une terna hétéroclite qui était proposée à l'aficion istréenne, avec en chef de lidia le français Andy Younes, aux côtés du vénézulien Jesús Enrique Colombo et du voisin Maxime Solera, pour affronter un sérieux lot en provenance de Guillena (Sevilla) et portant le fer de Virgen María, propriété de Jean-Marie Raymond.

La météo s'étant montrée aficionada, c'est un public cette fois-ci venu en nombre qui avait pris place sur les tendidos au moment ou s'ébrouait le paseíllo.

Le joli colorado chargé d'ouvrir la course se fixe rapidement dans la cape d'Andy Younes. Il prend deux piques, la première forte et la seconde en venant de loin. Quite de Jesús Enrique Colombo. Réponse au quite d'Andy Younes. Le toro est noble et charge avec classe, mais manque de force. La faena, débutée par statuaires, a du mal à décoller malgré les efforts de l'arlésien dans un corte très classique. Une demi-épée au premier assaut met un terme aux échanges. Saluts au tiers.

Beau trasteo de cape de Jesús Enrique Colombo, débuté par larga de rodillas, pour saluer le deuxième. Après une pique, nouveau quite fleuri du vénézulien, qui pose ensuite les banderilles lors d'un tercio particulièrement enjoué. Brindis au public. Débutée à genoux, la faena face à un toro noble, mobile, qui ne refuse rien mais manque un peu de classe, n'est pas un modèle de finesse. Mais elle conserve toute son efficacité car le toro transmet une belle émotion dans ses charges. Le torero, lui, se donne beaucoup et le public rentre peu à peu dans le jeu. L'entière au premier assaut, un peu basse, est efficace. Deux oreilles et vuelta au toro.

Le troisième s'implique de belle manière dans le capote de réception de Maxime Solera, avant de faire chuter le groupe équestre lors de la première et unique rencontre. Quite de Maxime Solera. Dés les premiers échanges muleterils, ce noble exemplaire semble handicapé par une lésion à la main gauche qui l'amène plusieurs fois au sol. Difficile dans ces conditions de faire monter l'ambiance. Maxime Solera fait le maximum, raccourcit les distances en fin de trasteo avant de tenter un recibir qui résulte atravesada au premier assaut, avant pinchazos à répétition. Avis et silence.

Andy Younes salue le quatrième avec beaucoup de détermination avant de l'envoyer face au lancier à deux reprises pour deux puyazos bien administrés par Gabin Rehabi. Brindis au public. Débutée au centre de la piste, la faena face à cet astado noble et répondant aux sollicitations, baisse d'intensité en même temps que le toro perd de ses forces. Une entière tombée suivie de deux descabellos clôturent les débats. Silence.

Réception très originale à la cape du cinquième, un tío annoncé à 585 kgs sur la balance, de la part de Jesús Enrique Colombo, avant un tercio de varas spectaculaire en une unique rencontre, l'astado soulevant le groupe équestre avant de l'amener en poussant les reins mis au centre du ruedo, déclenchant les accords musicaux. Quite par lopecinas du vénézulien avant un nouveau tiers de banderilles facile pour ce showman né. Brindis au public. Noble mais manquant de force, le Virgen María ne va pas beaucoup aider son matador à se mettre en valeur. Mais ce dernier, toujours présent et disponible, fait le nécessaire pour que le trasteo conserve son intérêt. Entière au premier assaut. Oreille.

Maxime Solera accueille le dernier d'une larga de rodillas a porta gayola, avant de le conduire face au groupe équestre pour une première et seule rencontre marquée par une chute. Brindis au public. Face à un astado noble, juste de force mais à la charge pleine de classe, le fosséen propose un trasteo majoritairement droitier et d'intérêt constant, conclu d'une entière a recibir un peu basse suivie d'un descabello. Oreille.

       

Arènes Le Palio à Istres
Dimanche 17 octobre 2021 - tarde
Dernière corrida de la temporada 2021
Entrée : deux tiers d'arènes
Toros de Virgen María, très bien présentés, hétérogènes de jeu, meilleur le 2ème, "Fatigoso", n°28 né en 02/2017, pesant 495 kgs, primé de la vuelta al ruedo, pour :

Andy Younes, saluts au tiers et silence.
Jesús Enrique Colombo, deux oreilles et oreille.
Maxime Solera, silence après avis et oreille.

- Les trois toreros étaient vêtus de blanc.
- Maxime Solera faisait sa présentation de matador aux arènes du Palio.
- À noter la présence en barrera du comédien Philippe Caubère, affichant devant lui un capote de paséo ayant appartenu à "Nimeño II" offert par Alain Montcouquiol "Nimeño I" après l'adaptation de son livre "Recouvre le de lumière" au théâtre durant plus de deux ans. C'est dans ce même capote que s'était drapé Maxime Solera le jour de son alternative arlésienne, le 3 juillet dernier.
- Rafael Viotti a salué au quatrième.
-Le 1er Prix Jean Teisseire a été attribué à Jesús Enrique Colombo.
- Jean-Marie Raymond a été invité à saluer à l'issue de la remise du Prix Jean Teisseire pour la qualité globale du lot présenté.


Laurent Deloye ElTico


Voir le reportage photographique : ElTico