Mont-de-Marsan (16/07/2014) : Grand Manzanares, malchanceux Thomas Dufau...

  • Imprimer

 

Photo : Isabelle Dupin
Photo : Isabelle Dupin
Enfin la chaleur revient dans les landes, avec elle la Madeleine revient aussi aux arènes de Mont de Marsan. Pour ce cru 2014, une ouverture de rêve nous a été concoctée par Marie Sara. Et comme les gens de spectacle sont animés par l'art, le cartel de ce jour était prometteur pour tous les amateurs de jolies choses, de duende, de plastique torera...

 
Morante donna le ton en accueillant pieds nus son premier toro. Vent légèrement dérangeant dans la muleta si lente et pleine de douceur qui se heurtera à un toro proteston. Mise à mort longuette, public pas très patient...
A son second, quelques détails absolument Morante dans le capote, début de faena prometteur, puis panne d'inspiration... Une entière descabello(sss) - bronca.
 
De l'art, de l'art, et encore de l'art, dans le capote, dans la muleta, dans l'air qu'il respire... Manzanares torée tout en rondeur, dessine des courbes templées, dessine la douceur tauromachique... La musique joue et Manzanares dessine toujours... C'est beau, c'est lent, le temps s'arrête... Le public est en liesse, et pour achever son oeuvre,  l'Artiste nous offre un recibir........... Une oreille 
A son second, il transforme son adversaire en bonbon au caramel dès les premières passes. Une faena plus technique mais jamais ennuyeuse, c'est fin, délicat, harmonieux, les olés fusent... Que du bonheur ! Une grande épée, une oreille.
 
Un peu de mal à voir le début de Thomas au capote, il commence près des planches en dessous de l'endroit où je me trouve. Débute sa faena de muleta à genoux sous les chants flamencos de deux spectateurs touchés par la grâce. Thomas fini par s'adapter à la lenteur de son opposant et ravit son public en prenant des risques. Deux épées.
Le dernier de la course est le plus noble de l'après midi. Très bon toro accueilli à puertagayola par Thomas Dufau, qui se sentira "a gusto" et finira par le toréer sans épée. Un grand Thomas qui hélas va perdre toute chance d'oreille aux aciers... Le public l'ovationne et réclame même un trophée dans l'euphorie du moment...
 
A noter les deux bons picadors de Dufau, Quinta et Nicolas Bertoli, ce dernier sorti sous les applaudissements du public nous a livré, encore une fois, deux puyazos d'école.
 
 
Mont De Marsan , Féria de la Madeleine
casi no hay billetes
18H Mercredi 16 juillet 2014
6 toros de Zalduendo pour
Morante De La Puebla : Silence / Sifflets
Jose Maria Manzanares  : 1 oreille / 1 oreille
Thomas Dufau : Salut applaudissements / Salut Ovacion
cavalerie Bonijol : 12 piques
 
 
Nathalie