• 1

Saint-Gilles (24/08/2014 - matinale) : Andy Younes indulte un novillo de La Paluna et ouvre la Grande Porte...

 

Photo : ElTico
Photo : ElTico
C'est sous le soleil que se déroulait, ce dimanche matin dans les arènes Emile Bilhau, la traditionelle novillada sans picadors de la Feria de la Pêche et de l'Abricot.

En toute logique, le bétail provenait de la ganaderia Saint Gilloise "La Paluna", propriété de Michel et Vincent Fare, qui avait reçu le prix de la meilleure novillada sans picador du Sud Est pour celle lidiée dans ces mêmes arènes l'année dernière. Coté piéton nous retrouvons l'Arlésien Andy Younes ainsi que la Madrilène Carlos Ochoa, remplaçant de Jorge Isiegas initialement prévu.
 
Andy Younès ( Vert et Or) réceptionna son joli colorado par véroniques, le menant jusqu'au centre du ruedo. Quite de Carlos Ochoa par tafalleras, répondu aussitôt par l'Arlésien par taffaleras vers le bas suivies de cordobinas. Il dédia son combat au public. Devant ce becerro noble, qui embistait avec une belle transmission, Andy développa une tauromachie élégante, liant de longues séries de derechazos profonds et templés, qui portèrent sur l'assistance. Après un accrochage sans conséquences sur la corne droite, dû à un excès de confiance en voulant trop lier ses muletazos, il acheva sa faena par redondos avant de loger un entière lors de son deuxième envoi. Oreille. 
Face à son second, Andy s'illustra au capote par véroniques conclues par une demie, genoux à terre. Quite de Ochoa par gaoneras par le haut, L'Arlésien donna le change par trois lopezinas rematé par serpentinas. Il initia son combat par une série de cambios plein centre. Bénéficiant de la grande noblesse de son adversaire, il régala les tendidos dans une faena complète, empreinte de toreria sur les deux bords. Les meilleures séquences furent dessinées sur la main gauche où il embarqua son becerro dans de longues naturelles léchées, d'une extrême pureté. Face à tant de répétitions dans ses charges, ne refusant rien, " Pirata" portant le numéro 60,  fut logiquement gracié à la demande du public, pour le plus grand bonheur de la famille Fare. 2 Oreilles et la queue symboliques, et Vuelta en compagnie du ganadero Vincent Fare, en pleurs. Un grand moment d'émotion.
 
Carlos Ochoa (Rouge et Or) accueillit son eral par véroniques pieds joints, avant qu'Andy n’exécute un quite par gaoneras par le haut. Carlos fut l'auteur d'une faena classique essentiellement droitière, le piton gauche se prêtant moins au toreo. Devant la noblesse de son opposant, il dessina de belles tandas de derechazos, main très basse, de grandes qualités. Il se fit soulever sans dommages en fin de trasteo. Une mort en plusieurs envois lui enlevât tout espoir de trophée. Applaudissements.
Devant le dernier de l'envoi, un toro maniable mais sans grande charge, attendu à porta gayola, Carlos réalisa un trasteo volontaire, mais un peu brouillon. Malgré quelques jolis gestes, la faena ne prit jamais son envol. Il termina son labeur par bernardinas. Mort laborieuse. 1 Avis et Ovation.
 
Arènes Emile Bilhau de Saint Gilles
Quatre erales de la ganaderia "La Paluna", bien présentés, nobles dans l'ensemble, donnant du jeu. "Pirata" numéro 60  a été gracié.
Dimanche 24 Août 2014 - 11h
Entrée : 1/4 
Temps : Soleil et Vent leger
Durée de la course : 1h40
 
Andy Younes : Oreille / 2 Oreilles et la queue symboliques
Carlos Ochoa : Applaudissements / 1 Avis et Ovation
 
Alexandre Guglielmet