Rion-des-Landes (24/08/2014 - matinale) : Sortie en triomphe de Pablo Aguado à la première non piquée...

  • Imprimer

 

Photo : ElTico - archives
Photo : ElTico - archives
Après la soirée agitée retour à la sérénité et à la convivialité  pour la première course du cycle de  non piquées de Rion des Landes. Trois jolis novillos de Montalvo sont opposés à trois jeunes toreros à l’expérience et à la personnalité très variées.

Variété également côté bétail avec les deux encastes qui constituent l’élevage de cette matinale. Le premier est d’origine Tabernero et les deux seconds d’ascendance Domecq. Face à eux un torero expérimenté, un technicien classique et un quasi débutant au style baroque. 
 
Pablo Aguado est en net progrès depuis Aignan en début  de saison. Son novillo est le plus complet du lot Il vient bien à gauche mais serre à droite. Il répète mais se retourne trop vite pour être canalisé Le torero avec autorité va l’améliorer .Le bicho ira à mas jusqu’à accepter et supporter des séries muleta basse à droite et à gauche. La faena est conclue par une entière un peu en avant  et Pablo Aguado coupe les deux premières oreilles de la matinée. Il est clair que le garçon est prêt pour passer rapidement en piquée.
 
Antonio Grande récite comme un premier de la classe ca qu’il a appris. L’élève de l’école taurine de Salamanque doit absolument lâcher prise, suivre Robin William et monter sur la table. Toréer c’est aussi communiquer avec le public    Son toro, très noble, permet de faire des séries  des deux côtés  en y mettant, à moindre risque, de l’originalité ou de l’émotion. Le torero reste au niveau de la stricte application des consignes du prof  et ce n’est pas la mise à mort longuette qui va réveiller l’enthousiasme sur les gradins  Elève doué mais peut et doit mieux faire.
 
S’il en est qui connecte avec le public et prend des risques à sortir des sentiers battus, c’est bien André Lagravère El Gallo. Face à un bon novillo il va enchainer des capotes qui pèse sur le toro, des banderilles approximatives, des muletazos conduits avec autorité avec des passes inachevées. Le garçon est encore vert, mais comme il fait des efforts   , le public demande et obtient pour lui un trophée.
 
 
Fiche technique :
 
3 erales de Montalvo bien présentés et donnant du jeu pour :
 
Pablo Aguado : deux oreilles
Antonio Grande palmitas
André Lagravère « El Gallo » : une oreille
Sortie en triomphe de Pablo Aguado
2/3 d’arènes 
Du bleu autour des arène mais aussi dans le ciel.
 
Thierry Reboul