• 1

Nîmes (17/09/2015) : La seule vuelta pour Joaquin Galdos ; José Ruiz Muños et Andy Younes perdent un trophée aux aciers...

@ElTico
@ElTico
Le cru 2015 des Vendanges nîmoises a connu une timide entrée en matière, initié par cette novillada au paseo impressionnant avec six novilleros en lice mais face à un bétail de "Los Chospes" compliqué dans l'ensemble, la majorité des exemplaires se révélant violents dans les leurres et posant pas mal de difficultés aux jeunes toreros.

Au final, seul Joaquin Galdos, techniquement au point, a effectué une vuelta al ruedo à l'issue de sa prestation.
Les meilleurs muletazos de la tarde sont à mettre au crédit de José Ruiz Muños, petit-neveu du "Faraón de Camas" Curro Romero, devant un novillo faiblard, qui s'avèrera le plus agréable pour le torero. Faena douce et inspirée, malheureusement mal conclue aux aciers.
Autre satisfaction avec l'actuation du jeune Andy Younes, vainqueur lors des dernières Pentecôtes de la prestigieuse "Cape d'Or". Confronté à un novillo exigeant, le jeune arlésien a tout mis en oeuvre pour rééditer son succès de Mai, jusqu'à un accrochage spectaculaire qui le vit revenir au combat le couteau entre les dents. Un trophée aurait pu venir récompenser son entrega avec un peu plus de réussite épée en main.

Laurent Deloye ElTico

 

 

La chronique d'Anthony Pagano :

Lilian Ferrani donna en premier lieu de beaux détails à la cape, avant d'amener son opposant vers deux rencontres où la faiblesse l'emporta sur la bravoure. Il débuta la faena en citant le novillo depuis le centre de la piste. Le bicho donnait des coups de tête dans le leurre et se retournait très vite. L'Arlésien engagé et honnête lors du combat se retrouva rapidement sans options avec le novillo de plus en plus arrêté mais il donna toutefois de beaux détails. Il salua après une entière en place.

Louis Husson vit son adversaire prendre deux piques avec légère bravoure. Après doblones de cadrage le novillo se montra exigeant et dangereux cherchant constamment le jeune Landais. Malgré une bonne technique Louis ne put lier les passes et inverser la tendance. Il se fit spectaculairement bousculer en fin de parcours et fut conduit à l'infirmerie. Lilian Ferrani tua le novillo à sa place.

José Ruiz Muños dut composer avec un novillo juste de forces mais noble. Élégant et technique le petit neveu de Curro Romero fut le novillero qui montra le plus de personnalité. La faena servie fut agréable notamment sur la corne droite. Son échec aux aciers le priva de trophée.

Joaquin Galdos s'illustra de belle manière capote en mains. Son novillo fut mal piqué lors de deux rencontres. Il brinda au public et débuta par doblones. Calme et très technique le péruvien donna une faena adaptée au novillo qui fut juste de forces et orienté. Il mena un réel combat et effectua une vuelta après entière en place.

Leo Valadez fut ovationné après avoir banderillé son novillo. Celui-ci, limité en forces ne permit pas au novillero de construire une faena mais il donna de bons détails. Au dessus de son opposant Léo laissa une belle impression sur le sable Nîmois. Il termina par manoletinas et tua de 2/3 de lame en avant. Silence.

Andy Younes salua son novillo par une larga à genoux et de bons détails à la cape. Il dédia son combat au public et entama par statuaires. Doté d'une bonne charge mais exigeant, le bicho permit à l'Arlésien de montrer courage et technique. Andy se fit spectaculairement bousculer mais sans gravité. Le novillo de plus en plus arrêté obligea Andy à prendre l'épée. Son échec épée en main le priva de trophée.

 

Fiche technique :
Six novillos de la ganaderia "Los Chospes" bien présentés et armés. Tous exprimèrent une légère bravoure sous le fer, et furent exigeants lors du troisième tiers. Avec une lidia adaptée certains auraient put se révéler bien meilleurs.

Jeudi 17 Septembre 2015. 17h30.
Entrée : 1/5 d'arène.
Temps : ensoleillé avec léger vent.
Durée de la course : 2h35.

A noter :
- Mis à part Andy Younes tous les novilleros se présentaient dans les arènes de Nîmes.


Lilian Ferrani (Violet et or) : Saluts.
Louis Husson (Noir et argent) : blessure.
José Ruiz Muños (Bleu marine et or) : Saluts après 1 avis.
Joaquim Galdos (Caramel au lait et or) : Vuelta.
Leo Valadez (Blanc et or) : Silence après 2 avis.
Andy Younes (Framboise et or) : Saluts.

 

Anthony Pagano


Voir le reportage photographique : ElTico