• 1

Nîmes (20/09/2015 - matinale) : Mendoza triomphe à la Nîmoise et sort par la Porte des Consuls accompagné du Mayoral de Fermín Bohórquez...

@ElTico
@ElTico
Pablo Hermoso de Mendoza a signé son grand retour au leadership de la discipline ce dimanche matin en terres Nîmoises, en étant à l'origine du premier indulto lors d'une corrida équestre, du moins en Europe me suis-je laissé souffler par mes camarades de callejon...

Mais pas que. Car le Navarrais dispose cette année d'une cavalerie de folie et même si l'on met de côté cet épisode sans précédent, comme on n'en vit qu'à Nîmes et surtout le dimanche matin, il a survolé les débats de toute sa classe et sa science face à un encierro de Fermín Bohórquez de tout premier plan. Un lot de toros dont a émergé "Noblecito" sorti en cinquième position et qui regagnera, on l'espère pour lui, les vertes prairies de la Hacienda "La Peñuela" très prochainement. Cette grâce donnera lieu inévitablement aux traditionnels affrontements de comptoir : Fallait-il ou ne fallait-il pas ?... Pour ce qui me concerne, je n'en sais rien. Mais quel grand moment !
Un ganadero heureux, donc, et un rejoneador qui a obtenu une oreille à l'issue de son second combat. Une chiche oreille qui en dit long sur le niveau actuel du rejoneo. Car que reprocher aux deux prestations ultra-classiques et ultra-propres du Sévillan, bien conclues qui plus est aux aciers ?
Les aciers qui ont privé la régionale de l'étape Lea Vicens, de confirmer son triomphe de Pentecôte. Car elle a été très convaincante, la Nîmoise, avant de connaître des difficultés au moment de tuer. Mais quelle belle impression laissée sur la sable des arènes de la Préfecture Gardoise, capitale du monde du rejoneo aujourd'hui...

 

Plaza de toros de Nîmes.
Cinquième de la Feria des Vendanges
Deux tiers de Plaza.
Toros de Fermín Bohórquez, bons les 1er ; 3ème ; 4ème et 6ème. Supérieur le 5ème, "Noblecito", indulté.

Fermín Bohórquez : silence et oreille.
Pablo Hermoso de Mendoza : deux oreilles et deux oreilles et la queue symboliques.
Lea Vicens : Saluts et oreille

Laurent Deloye ElTico


Voir le reportage photographique : ElTico