• 1

Manizales (11/01/2018) : Bolívar indulte et Ponce marque une nouvelle fois les esprits...

©Agnès Peronnet
©Agnès Peronnet
Le matador de toros Luis Bolívar obtenu les deux oreilles symboliques d'un exemplaire encasté de Ernesto Gutiérrez sorti en cinquième position, qu'il a indulté lors du Festival Taurin de la cinquième journée de la Feria del Café de Manizales.

Enrique Ponce a coupé la seule autre oreille de la tarde après une nouvelle faena pour le souvenir, malheureusement conclue d'une épée contraire.

Pas si facile que ça les petits toros de Miguel Gutierrez choisis pour le festival nocturne. Malgré la protection de la Vierge de la Macarena, le matador colombien Pepe Manrique se fracture le poignet en trébuchant au sol. Jansen le désormais fameux détracteur de la corrida a tenté de sauter en piste, mais s'est littéralement fracassé le crâne sur la sol du callejon. L'hymne de Manizales, récompensant les excellentes faenas a retenti trois fois : Pour Ponce, Castella et Bolivar. Seul le colombien Luis Bolivar recevra deux oreilles symboliques suite à la grâce de "Misionero". Ponce lui obtient l'oreille de son toro, primé d'une vuelta al ruedo. Castella fera un tour de piste très fêté alors que le président ne lui accorde pas l'oreille pourtant majoritairement réclamée.

 


Plaza de toros de Manizales (Colombie)
Jeudi 11 janvier 2018
Cinquième de la feria
Festival nocturne
Toros/novillos de Ernesto Gutiérrez, le 5ème, nommé “Misionero”, marqué du numéro 125 et pesant 418 kilos, a été indulté.

Enrique Ponce, une oreille

Pepe Manrique, blessé

Julián López “El Juli”, ovation

Sebastián Castella, Vuelta al ruedo.

Luis Bolívar, deux oreilles symboliques

Andrés Roca Rey, applaudissements

 

Info : Agnès Peronnet